Les commissions consultatives

La consultation du réseau est fondamentale pour l’évolution du savoir-faire

La mise en place de Commissions Consultatives permet d’organiser et d’optimiser la consultation du réseau avec comme objectif l’évolution du savoir-faire et du concept franchise.

Les franchisés sont généralement motivés, impliqués financièrement et opérationnellement dans leur exploitation, et possèdent un prisme de vue différent de celui du franchiseur. Ils sont en contact permanent avec le consommateur final… leur apport ne peut être que pertinent !

Mais il faut veiller à ne pas tomber dans certains pièges

« Cette Commission doit rester consultative »

Et ne pas constituer un nouvel organe de décision.

Le franchiseur peut bien entendu prendre des décisions pendant la tenue de la Commission Consultative à condition de bien expliquer et motiver ses choix.

La constitution de cette Commission pose aussi parfois des problèmes

Certains franchiseurs sélectionnent eux-mêmes les franchisés participants, et courent alors le risque de se faire reprocher de choisir des franchisés « dociles ».

« Je recommande plutôt le système d’élection« 

Les représentants aux Commissions étant alors choisis par leurs pairs ; ce qui n’empêche pas d’instaurer un règlement avec des exigences comme : avoir plus d’un an d’expérience dans le réseau, ne pas avoir de litige avec le franchiseur, etc…

Le franchiseur peut aussi être amené à créer un groupe de travail pour analyser une problématique ou un projet et alors être libre du choix de franchisés ayant une compétence dans le domaine.

« Il est important que les résultats des travaux de la Commission soient communiqués au réseau par le franchiseur« 

Afin de ne pas engendrer un réseau « à 2 vitesses » : un ordre du jour et un compte-rendu clairs, communiqués par le franchiseur , devraient atteindre cet objectif. En effet, considérer que chaque membre de la Commission va se charger de la communication au réseau constitue, selon moi, une erreur.

Un autre souci peut se poser au niveau de la difficulté rencontrée par certains franchisés de mettre de côté leurs problèmes personnels pour se concentrer sur des sujets d’intérêt général : au franchiseur, tant dans son ordre du jour que dans l’animation des réunions, d’y prendre garde.

Pour alléger les ordres du jour et diversifier le panel des franchisés consultés, des Commissions Consultatives thématiques peuvent être envisagées : produits, marketing, gestion, etc…

Je suis personnellement favorable à ce que le franchiseur précise dans son contrat la tenue des ces Commissions, même si le règlement, la fréquence et les thèmes peuvent être décrits dans les Manuels.

Enfin, je tiens à mettre en garde les franchiseurs qui mettent en place ces Commissions parce qu’ils s’y sentent obligés et sans réellement tenir compte des consultations.

Non seulement les objectifs principaux ne seront pas atteints mais en plus cela pourrait créer un malaise au niveau des franchisés participants.

Yves Delaye

Membre fondateur de la FBF (Fédération Belge de la Franchise)

Président du Collège des Experts de la Fédération Belge de la Franchise

Expert en franchise accrédité par la FBF depuis 1992

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s